Comment s'y prendre ?

Moyen n°1 :  placez "s'écouter et se respecter" dans la liste de vos devoirs, au même titre que "remplir ses obligations". « Bien prendre soin de soi » ne devrait pas seulement être une éventualité "quand on a le temps", mais bien un devoir, comme c’est le cas du locataire qui prend soin du bien qu'il loue...

Moyen n°2 : donnez de la valeur à des réalités jusque-là mal considérées, c'est-à-dire les émotions et les signaux de son corps. Il faut reconnaître que ce ne sont pas des faiblesses mais bien des indicateurs essentiels : ils vous signalent quel besoin demande à être pris en considération et avec quel degré d'urgence. En tenir compte est une condition indispensable pour guider votre existence vers votre propre bien-être et celui de vos proches.

Moyen n°3 : donnez une place à des besoins méconnus. Parmi ceux qui doivent être réhabilités : prendre soin de soi, respecter son rythme et s'organiser pour avoir suffisamment de plaisir dans son quotidien.  Des études scientifiques montrent que les personnes qui les respectent sont en meilleure santé que les autres, avec notamment un impact favorable sur la longévité.

En pratique, ces adaptations peuvent s'avérer difficile à réussir seul, la force des habitudes étant ce qu'elle est. Alors pourquoi ne pas se donner un petit coup de pouce ? Participer à une activité en groupe qui soutient ce mouvement intérieur peut se révéler d'une grande utilité (p.ex. marche, découverte artistique, développement personnel…). Cela permet de rencontrer d'autres personnes qui se sont retrouvées dans le même déséquilibre, voire la même impasse. Cela donne de l'énergie et cela aide à relativiser.