Petit exercice

Relaxez-vous quelques instants et imaginez…

Imaginez un lac sur lequel voguent une série de barques. Imaginez maintenant que chacun des plaisanciers s’occupe avant tout des autres barques plutôt que de la sienne. Que l’attention est orientée vers ce que l’on imagine que les autres voudraient faire, plutôt que de s’occuper de la direction de sa barque. Regardez ce qui se passe…

Vous voyez ? Les longs moments où « on se fait des politesses », la situation qui devient vite chaotique et les nombreux accrochages ou incidents…

Mener sa barque en harmonie avec les autres veut dire « être conscient des barques ». Et donc de la sienne aussi (et avant tout). Cela signifie se montrer responsable de sa trajectoire et de l’état de son embarcation. En clair, cela veut dire prendre du temps pour soi, pour faire de bons choix de direction et pour entretenir sa santé et son tonus. A défaut, on risque fort de se retrouver échoué ou en collision avec une autre barque.

Maintenant, il s’agit de mettre en pratique. Avant de commencer, rappelez-vous que prendre du temps pour soi améliore l’estime de soi. C’est comme si résonnait le message : « Je le vaux bien ! » (Merci la pub !). Plus sérieusement, cela veut dire : « Mes besoins ne sont pas moins importants que ceux des autres, je ne suis pas « moins » que les autres ». Pas « plus » que les autres, mais digne d’attention et de respect au même titre que tout un chacun. 

Luc Schreiden - Psychologue, psychothérapeute, Maître de conférences à l'Université de Liège