Pistes de solutions

Réaliser que l’on perd le contrôle :

Ne pas avoir de prise sur sa vie constitue une véritable souffrance. Cela engendre aussi de grandes peurs quant à votre identité, l'avenir, la réussite de votre vie. Reconnaître cette perte de contrôle demande un grand courage. C’est par cette reconnaissance que vous réussirez à vous libérer, au moins en partie, de cette peur. Vous pourrez alors commencer tout le travail de réappropriation de votre personnalité, de découverte de vos qualités et de reconstruction de la confiance en votre avenir.

Etre plus tolérant et bienveillant envers soi-même :

En étant plus tolérant, plus doux envers vous-même, vous vous accepterez mieux tel que vous êtes. Vous pourrez davantage vous concentrer sur vos réussites et vos aspirations que sur vos échecs et vos limites.

Arrêter de vouloir tout maitriser :

« Réussir sa vie », « être maître de son existence », « contrôler »..., sont des notions qu'il faut redéfinir. Au contraire, il est souhaitable d’accepter que c’est un idéal utopique, inaccessible. Grâce à cela,  vous pourrez vous regarder avec bienveillance. Non plus en vous focalisant sur ce que vous ne pouvez pas faire, mais en vous voyant comme un être humain qui chemine du mieux qu'il le peut. Dans une vie où se côtoient les moments heureux et tristes, la joie et la peine, les rires et les pleurs.