Faites de la place à votre bien-être : désencombrez-vous !

Vous vous sentez écrasé(e) par la vie quotidienne, vous n’avez plus le temps de prendre soin de vous,  et vous semblez courir partout? C’est peut-être le moment de faire le tri chez vous. De vous délester de tout ce que vous avez amassé parfois depuis des années.

Est-ce le moment de vous  « désencombrer » ? Un intérieur et un agenda trop remplis vont souvent de pair avec un esprit surchargé…  et inversement.  Donnez de la place à l’essentiel et recentrez-vous sur ce qui est vraiment important pour vous. Vous verrez aussi que vivre dans un endroit lumineux, propre, rangé et aéré (visuellement aussi) vous aidera à (re)trouver calme et sérénité dans le quotidien.

Nous sommes tous différents

La première étape est de vous interroger: de quoi avez-vous besoin ? Comment fonctionne votre famille ? Nous ne sommes pas tous égaux face à la problématique du rangement. Certains d’entre nous ont besoin de beaucoup d’ordre, d’espace et de structure.  Pour d’autres, un habitat « vivant » avec des limites plus floues entre les espaces correspond davantage à leur façon d’être. Un compromis sera parfois nécessaire pour concilier les besoins de chacun…

différentes personnalités

@Elodie Wery – WWW.ELODIEWERY.BE – activité home organizing

S’occuper de son intérieur

C’est un peu comme s’occuper de soi-même. Alors, triez : vos tiroirs remplis, vos armoires qui ne ferment plus, votre garage encombré, votre grenier plein de cartons d’« on ne sait quoi ». Heureusement, trier ne veut pas forcément dire jeter, donner c’est encore mieux ! De la vaisselle dépareillée, des outils qui ne serviront plus ou des vêtements d’une autre taille ? Les associations d’aide aux démunis seront ravies de les récupérer.

On procède chacun à son propre rythme. 
En se fixant des objectifs réalistes, progressifs.
Selon sa personnalité, ses besoins (le but n’est pas d’avoir une maison nickel, mais une maison qui nous ressemble et dans laquelle on se sent bien)
Et en tenant compte aussi des autres personnes de la famille (leurs besoins, leur âge…)

Carol Dequick - WWW.CAROL-DEQUICK.BE – activité home organizing

Quelques points de départ pour un désencombrement efficace : 

Pour se mettre en action :

  • Procédez étape par étape, faites éventuellement des listes. 
  • Commencez  par les choses qui ont une importance affective relative .
  • Mettez en évidence ce qui est réalisé plutôt que ce qui reste à faire.
  • Félicitez-vous des avancées, en positivant.
  • Aidez-vous de quelqu’un de bienveillant dans votre entourage.
  • Profitez de l’énergie du matin, quand la journée est à vous. 
  • Mettez-vous en action immédiatement quand l’idée est là. 

Je garde ou je me sépare de cet objet ?

Pour répondre plus facilement, posez-vous ces questions. Les réponses vous diront quoi faire :

  • En ai-je besoin ?
  • Est-il pratique, utile, ou beau ?
  • Ai-je assez de place pour le conserver ?
  • Ai-je déjà un objet similaire ?
  • Quand m’en suis-je servi la dernière fois ?
  • Peut-il servir davantage à quelqu’un d’autre ?
  • Quelle valeur a-t-il pour moi ?

Comment faire pour ranger efficacement ?

  • Démarrez par un petit endroit, voire par un seul meuble. 
  • Commencez par les choses usuelles, que vous employez quotidiennement. 
  • Procédez par étape afin de ne pas vous décourager. 
  • Commencez à un moment qui vous convient et avec du temps devant vous. 
  • Ne manipulez l’objet qu’une seule fois – rangez-le directement à sa place. 
  • Rangez au fur et à mesure. 

Trier aussi son emploi du temps 

Se désencombrer signifie également faire de la place dans sa tête, dans son « temps ». Votre emploi du temps ressemble à un bottin téléphonique ? Est-ce que tout y est vraiment important ? Là aussi, chacun est différent : certaines personnes se sentent à l’aise avec des activités tous les jours du matin au soir, alors que pour d’autres, il est essentiel de se réserver des moments « vides », avec un tempo de semaine plus calme. Inutile de lutter contre votre nature. Les compromis seront souvent nécessaires car les contraintes sont parfois inéluctables. Raison de plus pour savoir ce qui est nécessaire et ce qui est accessoire.

Autorisez-vous à supprimer ce qui vous pèse et qui n’est pas réellement essentiel  à votre vie. Ce repas, ce déplacement, cette soirée planifiée … est-ce vraiment une obligation ?  Un cours qui vous pèse et monopolise 3h sur vos soirées en semaine… pourquoi ne pas recycler ce temps en autre chose, ou même en « rien », pour vous poser tout simplement ? Attention ! Il ne faudrait pas remplacer une contrainte par une autre : le temps libéré ne doit pas servir à une nouvelle corvée : pensez AUSSI à vous.   

Infor Santé - le service de promotion de la santé de la Mutualité chrétienne - propose régulièrement des activités de home organizing à retrouver dans notre rubrique ACTIVITES

Vers www.mc.be/psy