Se connecter à la nature pour se revitaliser

La connexion à la nature nous ressource profondément. Les bienfaits physiques et psychiques sont prouvés scientifiquement : la nature fait du bien à tous niveaux.

Les bienfaits d’une véritable connexion avec la nature

Très longtemps suggérés sans être démontrés scientifiquement, les bienfaits du lien avec la nature font maintenant l’objet de diverses études de par le monde. Parmi les effets bénéfiques, nous retrouvons :

  • Un effet détente, une baisse du stress
  • Une stimulation de l’immunité
  • Une hausse de la productivité au travail
  • Davantage de créativité
  • Une action sur les voies respiratoires

La nature apaise nos émotions « négatives » et éveille nos émotions « positives » car à son contact, certaines zones de notre cerveau sont davantage sollicitées. Il en résulte moins de ruminations et de déprime, plus de créativité et d’enthousiasme. La nature nous donne accès à la source de notre vitalité et à nous-même. Une véritable connexion à la nature nous relie à la Terre et aux autres êtres vivants, renforçant notre « sentiment d’appartenance ».

Par les huiles essentielles inhalées en pleine forêt, l’iode sur les côtes, les micro-bactéries présentes dans l’air et nécessaires à notre fonctionnement, la nature renforce également nos barrières naturelles, souvent affaiblies pour ceux qui vivent en ville.

Nous en sortons revitalisés à plusieurs égards : notre corps, notre cœur, et notre esprit.

Se (re)connecter à la nature en 5 étapes

Lorsqu’on m’a diagnostiqué un épuisement professionnel (ou burn-out), je n’ai pas eu d’autre choix que de me reposer.

Après quelques longues semaines de repos forcé, j’ai ressenti le besoin de sortir de chez moi, de m’aérer.

Mes balades au parc se sont alors faites plus régulières. J’ai apprécié : le vent ou la pluie sur mon visage, les regards bienveillants, les changements saisonniers de la nature, les sourires et rires des enfants émerveillés… Mes sens ainsi stimulés, cela m’a recalé sur un rythme lent, humain.

 C’est devenu un besoin quotidien. Je participe désormais aux marches organisées par l’ADEPS tous les dimanches. J’envisage de plus en plus mes vacances par les randonnées. Cela me permet de renouer avec moi-même et l’instant présent.

Yoan

1. PORTER SON ATTENTION SUR LA NATURE

Où que nous soyons et quoi que nous fassions, il y a toujours un élément naturel à portée de main : un bel arbre au détour d’une rue, une plante qui jaillit d’un mur de pierre, un parc ou une forêt qui vous tend les branches, une fourmi travailleuse …

Pour commencer, marquez un temps d’arrêt de quelques minutes pour sortir de la frénésie de votre quotidien.

Quel serait le moment le plus propice ? Lors d’une pause durant votre journée au travail ? Sur le chemin du retour ? Avec votre enfant, au parc ou à la plaine de jeux ? En soirée, lorsque le calme est revenu autour de vous ?

Faites un premier pas vers votre calme intérieur en sortant de vos préoccupations. Donnez-vous un instant pour respirer et réaliser ce qui vous entoure.

EXERCICE

Observez votre environnement. Choisissez un élément (fleur, arbre, oiseau, neige ou pluie …) ou tout le paysage.

Arrêtez-vous et observez-le pendant quelques minutes : Quelle est la forme de cet élément naturel ? Quelles en sont les couleurs ? Bouge-t-il ou est-il statique ? Est-il parfumé ? Est-il isolé ou entouré d’autres éléments naturels ?...

Observez également ce qui se passe en vous lors de cette démarche vers la nature : sensation, réflexion, intuition.

2. ACTIVER SES SENS, un par un et tous à la fois

Vous êtes dotés de 5 sens. En les activant un par un, vous savourez plus intensément l’expérience de la nature.

EXERCICE

Dès que vous êtes en présence de la nature, que ce soit en forêt, au bord de la mer, dans votre jardin, dans un parc en ville, devant un parterre de fleurs… vous pouvez entrer en contact avec elle de différentes façons.

  • L’ouïe : fermez les yeux et écoutez les sons pendant quelques instants… qu’entendez-vous ?
  • Le touché : tenez ou touchez un élément naturel avec vos mains, et, toujours les yeux fermés, suivez son contour avec un doigt. Appréhendez sa texture, ses formes, sa rigidité ou sa souplesse… que découvrez-vous ?
  • L’odorat : toujours en fermant les yeux, sentez les odeurs. Qu’est-ce que cela vous évoque ? Est-ce que des souvenirs vous reviennent à l’esprit ?
  • Le goût : si votre élément de nature est comestible, dégustez-le très lentement, pour en découvrir toutes les saveurs et les textures.
  • La vue : ouvrez les yeux et contemplez votre élément de nature dans ses détails les plus subtiles. Appréciez sa forme, ses couleurs, son relief…

Et enfin, observez votre environnement ou votre élément de nature avec tous vos sens en même temps. Prenez conscience de toutes ses dimensions. Réfléchissez alors à ce qui se passe en vous, à ce qu’il vous évoque, aux souvenirs qui rejaillissent ou aux pensées qui vous viennent à l’esprit …

automne

3. S’EMERVEILLER DE LA NATURE, COMME L’ENFANT QUE VOUS ETIEZ… ET QUI VIT TOUJOURS EN VOUS

Plus vous pratiquerez ce type d’observations, plus vous vous émerveillerez de la formidable créativité de la nature. Et plus vous vous émerveillerez, plus vous vous relierez à l’enfant qui vit toujours en vous.

  • Vous souvenez-vous de votre joie lorsque vous avez découvert votre première coccinelle ?
  • Vous souvenez-vous de votre créativité lorsque vous avez bâti votre première cabane en forêt ou votre magnifique château de sable ?
  • Vous souvenez-vous de cette énergie et du sentiment de liberté qui vous envahissait lorsque vous courriez à travers champs?

Plus vous vous relierez à cet enfant intérieur grâce à l’émerveillement, plus vous retrouverez joie, créativité, liberté et énergie.

EXERCICE

Lors d’une prochaine balade, retour à pied du travail ou en allant dans votre jardin, ramassez des éléments de nature : feuilles, branches, fleurs, cailloux, mousse... Disposez ensuite ces éléments sur le sol, tel un enfant se lançant dans la composition d’une fresque improvisée.

Observez ce que cet exercice vous procure comme sensation, réflexions …

4. OBSERVER LES EFFETS DE LA NATURE SUR VOUS

La nature a des effets sur vous et vous avez un impact sur la nature. Vous interagissez avec elle tout simplement parce que vous êtes un être vivant. Une expérience intense de la nature peut par exemple donner sens à votre existence et toucher profondément votre âme.

Les bénéfices du contact avec la nature seront plus importants si vous y passez un certain temps : programmez-vous régulièrement des journées complètes en nature, voire des vacances.

EXERCICE

Observez vos sensations, vos ressentis dans divers environnements naturels.

Comment vous sentez-vous dans un parc en ville ? Dans un magasin de fleurs ? Dans une forêt, à la mer, en rase campagne…? Quels sont les environnements qui vous vitalisent le plus ? Lesquels vous procurent le plus de joie, d’énergie, de liberté ? Lesquels vous inspirent sérénité et lâché-prise ? Jouez le jeu, testez différents environnements naturels et voyez de quelle façon ils agissent sur vous.

5. SE CONNECTER A LA NATURE PARTOUT

La nature est pour ainsi dire partout. Il vous suffit d’y prêter attention. Le bien-être généré par la reconnexion à la nature est à la portée de tous. Vous pouvez pratiquer ces exercices à peu près partout et ils ne prennent que quelques instants si vous n’avez pas plus de temps devant vous. C’est gratuit et accessible à toute heure du jour et de la nuit. A expérimenter en solo ou en famille, voire en groupe organisé, encadré par un guide !  

Nathalie de Montpellier et Saskia Beirens, coachs et formatrices